Qui est Jean Fayard ?

QUI EST JEAN FAYARD ?

Le collège porte le nom de Jean Fayard, mais de qui s’agit-il ?

S’il est un nom qui revient fréquemment dans le quotidien de la commune de Dumbéa, nul doute qu’il s’agit de celui de la famille Fayard.

Jean Fayard, né à Firminy à St Etienne en France, ne se doutait certainement pas que la Nouvelle Calédonie deviendrait sa deuxième patrie et que Dumbéa deviendrait le berceau de ses nombreux descendants. Avant de s’installer sur le « Caillou », il chercha tout d’abord de l’or en Australie mais sans y faire fortune dit-on. Il y rencontra une jeune irlandaise née à Dublin : Catherine, qui deviendra sa femme.
Ainsi vinrent-ils s’installer définitivement en Nouvelle-Calédonie en 1856.
De cette union et de leur installation sur l’île, naîssent huit enfants : Catherine, Léontine, Jean, Marie, Isidore, Théodore, Victor et Eugène.
Ce n’est que quelques années plus tard que la famille Fayard s’installe à Dumbéa, Jean ayant déjà fort à faire à Nouméa où il s’occupe de remblayer les baies avec du matériel et des chevaux qu’il a entrepris de faire venir d’Australie.

Plus tard, il a l’opportunité de faire l’acquisition de nombreuses parcelles sur Koé et dans ses environs. C’est une des « figures » les plus marquantes de Dumbéa.

Dans les différents ouvrages de Jean-Marie Creugnet, l’écrivain retrace le parcours de son aïeul Jean Creugnet, qui à plusieurs reprises, vint à croiser « le grand stéphanois », tel qu’on se représentait Jean Fayard à l’époque.

Mise à jour :
19 juin 2012

Dans la même rubrique

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter