Informations diverses

Réglement intérieur du collège

Préambule :
Le Collège est un lieu de transmission des connaissances, d’acquisition de méthodes de travail, de
préparation à l’orientation scolaire et professionnelle et d’éducation aux valeurs républicaines. La vie collège
repose sur des principes qui s’imposent à tous, élèves ou adultes :
- Laïcité et neutralité politique,
- Tolérance et respect mutuel,
- Egale dignité des hommes et des femmes,
- Valeur du travail personnel et exigence d’assiduité,
- Préservation du bien public.
Ces valeurs et principes garantissent les personnes contre toute forme de violence. Leur mise en pratique
contribue à poser les bases d’une citoyenneté de la Nouvelle-Calédonie en assurant, au quotidien la construction
des fondements éthiques du destin commun choisi par le pays.
Le présent règlement intérieur adopté par le Conseil d’Administration du collège Jean Fayard-Katiramona
dans sa séance du 17 novembre 2011, décline les principes énoncés ci-dessus en règles applicables à l’organisation
et au fonctionnement du Collège Jean Fayard dans le cadre des lois et règlements inscrits dans le Code de
l’Education.
Conformément aux dispositions de l’article L 141-5-1 du code de l’éducation, le port de signes ou de
tenue par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une apparence religieuse est interdit. Lorsqu’un élève
méconnait l’interdiction posée à l’alinéa précédent, le chef d’établissement organise un dialogue avec cet élève
avant l’engagement de toute procédure disciplinaire.
1- Organisation générale de l’établissement :
Différents conseils et commissions participent à la préparation et à la prise de décisions ayant trait à
l’organisation, au fonctionnement et à la discipline dans le collège :
- Le conseil d’administration présidé par le principal et composé selon la représentation, de
représentants élus des personnels, des élèves et des parents, des représentants des collectivités territoriales
(commune et province), et des représentants de l’administration du collège.
- La commission permanente, émanation restreinte du conseil d’administration est chargée d’en préparer
les travaux.
- Le conseil de discipline, élu par le conseil d’administration se réunit sur convocation du chef
d’établissement pour sanctionner les graves manquements des élèves aux règles de la vie commune.
- La commission d’hygiène et de sécurité est mise en place pour veiller à la conformité des installations
techniques et ateliers.
- Le conseil pédagogique réunit l’équipe de direction, les coordinateurs de toutes les disciplines
enseignées au collège, le professeur documentaliste, le Conseiller Principal d’Education au moins une fois chaque
trimestre.
- Les conseils de classe sont tenus chaque trimestre. Il est établi un bilan du travail et des résultats de
chaque élève, bilan communiqué ensuite aux parents ou aux responsables légaux.
- La commission éducative (cf. chapitre 3.10) est constituée pour examiner en présence des élèves fautifs
et de leur famille les infractions au présent règlement et aux règles de vie collective.
- L’assemblée des délégués élèves est convoquée au moins une fois par trimestre par le principal. Elle
peut également se réunir si la moitié au moins des délégués le demande.

2- Fonctionnement du collège :
2.1 Horaires :
MATIN et APRES-MIDI

De 07H15 à 08h10 M1 De 13H00 à 13H55 S1
De 08H15 à 09H10 M2 De 14H00 à 14H55 S2
De 09H10 à 09H30 récréation De 14H55 à 15H10 récréation
De 09H35 à 10H30 M3 De 15H15 à 16H10 S3
De 10H35 à 11H30 M4
De 11H35 à 12H05 M5

L’accueil des élèves est assuré 30 minutes avant le début des cours.
La cartablerie sera accessible de 11h15 à 11h30 et de 12h40 à 12h55.

2.2 Déplacements des élèves :
A 7h15, après chaque récréation et à la reprise de l’après midi, les élèves doivent se ranger dés la première
sonnerie devant le numéro (peint sur le sol de la cour) correspondant à la salle qu’ils doivent rejoindre, puis attendre
calmement leur professeur. Celui-ci les accompagnera en classe. A la deuxième sonnerie, les élèves devront être
entrés en classe.
Pendant les récréations, les élèves sont sous la responsabilité de la vie scolaire qui organise le service de
surveillance. Néanmoins, tout personnel du collège est habilité à intervenir auprès d’un élève s’il constate un
comportement anormal.
La période durant laquelle les élèves prennent leur repas est placée sous la responsabilité de la vie scolaire.

2.3 Locaux et conditions d’accès :
2.3.1. Pour les élèves, l’entrée et la sortie du collège s’effectuent exclusivement par le grand portail
principal.
2.3.2. Un garage à deux-roues est mis à la disposition des usagers. L’établissement se dégage de toute
responsabilité en cas de vol ou de dégradation.
2.3.3. L’accès aux différentes salles ne peut se faire que sous la responsabilité d’un personnel du collège
ou d’une personne dûment autorisée. Celui-ci veillera à la bonne utilisation du local et signalera tout manquement.
Après utilisation, les tables seront rangées, les papiers ramassés, les tableaux effacés, les ordinateurs éteints dans
les règles, les portes et les fenêtres fermées.
2.3.4. Les vestiaires d’E.P.S seront fermés après la mise en tenue des élèves et ouverts à la fin de la
séquence. Leur utilisation est placée sous la responsabilité des professeurs d’E.P.S.
2.3.5. Les clubs du foyer socio-éducatif peuvent utiliser les locaux du collège dans le respect des
conditions énoncées ci-dessus.
2.3.6. La demi-pension est un service rendu aux familles. Ce service ne revêt pas de caractère obligatoire
pour l’établissement. Le montant de la demi-pension est un forfait voté au conseil d’administration avant
l’adoption du budget annuel. Son paiement se fait obligatoirement en début de trimestre. L’absence de paiement
dans les délais fixés entraîne la radiation de la demi-pension.
L’accès à la demi-pension se fait par l’entrée réservée à cet effet. L’introduction de cartables ou de sacs à l’intérieur
du réfectoire n’est pas autorisée pour des raisons de sécurité. Un élève, absent dans la matinée sans motif accrédité
par la vie scolaire, ne sera pas autorisé à déjeuner.
Il est strictement interdit de sortir des aliments du réfectoire.
2.3.7. L’accès à l’infirmerie est réglementé (Voir chap. 7.1)
2.3.8. Le C.D.I (Centre de Documentation et d’Information) est un outil mis à la disposition des élèves
sous la responsabilité de la documentaliste. Les horaires d’ouverture sont affichés sur la porte du C.D.I. Une
présentation de cet espace, de ses ressources et des services offerts est faite à tous les élèves de l’établissement.
Peuvent s’y rendre les élèves en classe entière ou en groupe sous la direction de leur professeur, assisté par la
documentaliste afin d’y effectuer des travaux de recherche. Les élèves en étude peuvent demander à se rendre au
C.D.I pour effectuer un travail personnel. Ils doivent s’inscrire en début d’heure auprès du surveillant chargé de
l’étude. Les règles particulières d’utilisation des matériels informatiques dont la navigation sur Internet (rendue
possible après acceptation et signature de la charte académique), seront précisées par la documentaliste et devront
être respectées sous peine d’interdiction de nouvelle utilisation. L’accès au CDI est autorisé à tous les élèves durant
la récréation dans la limite d’un nombre fixé par la documentaliste.

2.4 – Cour de récréation
Durant les périodes de pause, la cour de récréation est à la disposition des élèves. Les jeux sont autorisés.
Cependant, ils ne doivent pas prendre un caractère dangereux ou violent. C’est pourquoi il est interdit de courir
autour des escaliers donnant sur les coursives. Tout personnel de l’établissement est habilité à réfréner une
animation qui pourrait dégénérer. Ces jeux ne sauraient mettre en péril les bâtiments et les équipements mobiliers.
L’accès aux étages, non accompagné par un adulte, est strictement interdit pendant la récréation et le
temps de pause de midi (excepté l’escalier qui mène directement au CDI).

3- Organisation de la vie scolaire :
3. 1 Régime des entrées et des sorties :
Les élèves doivent impérativement se présenter dans l’établissement selon les horaires d’ouverture
inscrits sur le règlement intérieur, et ne pas stationner devant le collège en attente de leurs heures de cours.
La présence à tous les cours de la journée est obligatoire. L’élève doit avoir avec lui le matériel nécessaire
prescrit par les professeurs (voir liste de début d’année) pour être à même de suivre les enseignements avec profit.

3.1.1 : Deux régimes sont mis en place :
Régime 1 : présence au collège de 7h15 à 16h10,
Régime 2 : présence au collège de la 1ère heure de l’EDT de la classe jusqu’à la dernière heure de cet EDT.
Les élèves de 6ème et de 5ème auront tous le régime 1. Les élèves de 4ème et de 3ème auront le régime 1 ou
le régime 2 selon le choix de leur responsable légal. Ce régime sera inscrit sur la 4ème de couverture du carnet de
correspondance.
En cas d’absence prévue, qui doit être notée sur le carnet, le régime choisi s’applique.
Un changement de régime (de 2 à 1) pourra être effectué temporairement, au cas par cas et en accord avec
les familles, en raison de problèmes de comportement ou d’incidents de vie scolaire.
3.1.2 : En cas d’absence imprévue d’un professeur, les dispositions de l’alinéa 3.1.1 peuvent être
modifiées par l’autorisation parentale permanente de sortie figurant sur le carnet de correspondance.

3. 2 Education physique et sportive :
Les cours d’E.P.S. sont obligatoires. Une tenue d’EPS appropriée est par conséquent obligatoire (short de
sport, T-shirt de sport au logo du collège, chaussures de sport - type basket/tennis). Il peut arriver que des
problèmes de santé empêchent un élève de les suivre. Il devra alors fournir un certificat médical d’E.P.S. délivré
par un médecin. Pour des cas très particuliers, les parents peuvent faire une demande exceptionnelle de dispense
(cf. tableau page 13).
Dispense de courte durée jusqu’à 6 semaines : l’inaptitude totale ou partielle est reconnue par le médecin.
L’élève fait signer son certificat médical de contre-indication à la pratique sportive au professeur d’EPS ; la vie
scolaire en donne une copie à l’infirmière et au professeur d’EPS. L’élève est tenu d’assister aux cours dont il est
dispensé de pratique mais non de présence. Il pourra lors de ces cours tenir des rôles d’aide, d’entraineur,
d’arbitre… Toutefois en fonction de l’inaptitude et des lieux de pratique de l’activité, le professeur se réserve le
droit de laisser en étude l’élève dispensé.
Dispense de longue durée de 7 semaines et plus : l’élève a l’obligation de présenter son certificat médical
au professeur d’EPS qui le signe. La vie scolaire en donne une copie au professeur et à l’infirmière. La présence
de l’élève au collège sur le créneau d’EPS n’est pas obligatoire et dépend du régime de sortie validé par les parents.

3. 3 Contrôle des présences et des retards :
Le nom des élèves absents est consigné sur un bulletin collecté par le service de vie scolaire dès la
première heure de cours de chaque classe. Les professeurs font un appel à chaque début de cours sur le cahier
d’absences de la classe. L’acceptation en cours d’un élève absent précédemment ne peut se faire que sur une
autorisation dûment signée par le bureau de la vie scolaire. Tout élève absent doit prendre les dispositions
nécessaires pour rattraper dès son retour les cours manqués. Un élève en défaut sera accompagné à la vie scolaire par un délégué de la classe pour régularisation. Une absence doit être motivée par un mot des parents sur le carnet
de correspondance.
Une absence non motivée est une absence irrégulière passible de sanction. Tout élève absent
volontairement et de façon régulière peut être traduit devant le conseil de discipline.
Un élève qui se présente en classe après le début de cours ou la deuxième sonnerie est en retard. Après la
deuxième sonnerie, l’élève est admis en classe mais il devra le justifier auprès de la vie scolaire dans la demijournée.
Si le retard est supérieur à 10 minutes l’élève pourra ne pas être admis en cours. Il se rendra alors en
étude et ce retard sera considéré comme une absence qui devra être justifiée par les responsables légaux.
Un retard sans motif raisonnable ou qui se répète entraîne une sanction.
3. 4 Assurance :
L’assurance n’est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée. Les élèves n’étant pas couvert
par une assurance à responsabilité civile ne seront acceptés ni à l’UNSS, ni dans d’autres activités non prévues à
l’emploi du temps. (Par exemple : atelier du mercredi après midi, sorties…).
3. 5 Carnet de correspondance :
Le carnet de correspondance correspond au passeport scolaire de l’élève qui doit toujours l’avoir en sa
possession, couvert, avec une photo, en bon état et sans autre inscription que les renseignements demandés, sous
peine de punition. C’est un lien privilégié entre le collège et les parents. Ceux-ci doivent le consulter aussi souvent
que possible.
Ce carnet permet de vérifier les autorisations données par les parents, d’être averti des changements
éventuels d’emploi du temps, des absences de professeurs ou d’incidents dont l’élève est cause ou victime. Les
parents peuvent également y prendre connaissance des notes de leur enfant, écrire aux professeurs ou y prendre
rendez-vous par son intermédiaire. L’élève devra le mettre en évidence sur sa table à chaque heure de cours,
d’étude ou de CDI. En l’absence de carnet de correspondance, une fiche de suivi pour la journée lui sera attribuée
par la vie scolaire et il se verra infliger une heure de retenue (les élèves de 6ème ne seront sanctionnés qu’à partir
du 2ème oubli). Il devra présenter cette fiche à ses enseignants à chaque début de cours ainsi qu’en étude et au
CDI et la récupérer en fin d’heure. Avant de quitter le collège il la remettra à la CPE qui la visera et il la lui
rapportera signée par son responsable légal, le lendemain.
Un élève sans carnet ne pourra en aucun cas quitter le collège avant :
- 11h20 ou 12h s’il est externe,
- 16h10 s’il est demi-pensionnaire.
3. 6 Objets perdus, vol :
Les élèves apportant des objets de valeur ou de l’argent le font à leurs risques et périls y compris s’il s’agit
d’un véhicule deux roues. En cas de perte ou vol, le collège ne peut en aucun cas être tenu pour responsable. Les
objets trouvés seront déposés au bureau de la vie scolaire où ils pourront être récupérés par leur propriétaire.
3.7 Tenue vestimentaire :
Une tenue vestimentaire correcte et décente est exigée pour tous. Le port du tee-shirt et si nécessaire de
la polaire, tous deux au logo de l’établissement, sont obligatoires.
Sont interdits :
- les vêtements faisant apparaître des sigles, slogans ou insignes visant au prosélytisme religieux, politique
ou syndical, de même que ceux incitant à la violence, la discrimination ou à la haine raciale.
- les chaussures non tenues aux talons (type claquettes) ;
- les bijoux ;
- les accessoires décoratifs ;
- Les chaussures de sécurité.
Des vêtements décents et suffisamment couvrants sont indispensables. En cas de non-respect d’une tenue
correcte, l’élève sera conduit à la vie scolaire qui lui prêtera pour la journée selon le cas un tee-shirt ou des
chaussures. Tout type de couvre-chef est strictement interdit en classe, dans les rangs et à la cantine.
De manière générale, le port de tout accessoire contraire à la laïcité, à la sécurité de l’élève ou d’autrui,
où à la morale, est strictement interdit.
3. 8 Récompenses, punitions scolaires et sanctions disciplinaires :
Les récompenses sont décernées :
- A la fin de chaque trimestre, par le conseil de classe, aux élèves dont les résultats et/ou les efforts sont
dignes d’être remarqués (encouragements, tableau d’honneur, félicitations).
- En fin d’année, à ceux dont les mérites sont reconnus pour la constance de leur investissement dans la
vie du collège et dans leur scolarité (remise de prix).
Les punitions et sanctions rentrent dans l’application des principes généraux du droit, à savoir :
- Le principe de la légalité : aucune sanction autre que celles inscrites au règlement intérieur ne peut
être appliquée.
- Le principe du contradictoire : toute sanction doit être motivée et expliquée, et la personne accusée a
le droit d’être entendue en défense.
- Le principe de l’individualisation : une sanction ne peut en aucun cas être collective. Elle vise une
personne particulière dont les caractéristiques propres doivent être prises en compte.
- Le principe de proportionnalité : établit la sanction en fonction de la gravité du manquement à la
règle.
Le règlement intérieur rappelle les règles de civilité et de comportement du collégien. Une chartre sera annexée
chaque année et précisera les notions de violences verbales, d’actes graves compte tenu du fait qu’une procédure
doit obligatoirement être engagée lorsque de tels actes sont commis par les élèves.
Punitions et sanctions sont attribuées selon l’échelle et les procédures détaillées ci-dessous.


3. 9 Enregistrement des sanctions :
La totalité des sanctions est mémorisée et enregistrée par le service de la vie scolaire. Il est établi l’énoncé
des faits, des circonstances et des mesures prises.
« L’avertissement, le blâme et la mesure de responsabilisation sont effacés du dossier administratif de
l’élève à l’issue de l’année scolaire. Les autres sanctions, hormis l’exclusion définitive, sont effacées du dossier
administratif de l’élève au bout d’un an. »
3.10 Commission éducative :
En application de la circulaire du01/08/2011 modifiant celle du 27/03/1997 relative aux mesures
alternatives aux conseils de discipline une « commission éducative » est constituée qui se substitue à la
« commission de vie scolaire ».
Ce dispositif peut être simultané ou alternatif aux sanctions et punitions. Il marque la volonté éducative
de l’établissement face à des manquements au règlement.
3.10.1 Objectifs :
- Aider tous les élèves à mieux appréhender les règles de vie collective en les responsabilisant.
- Elaborer des réponses éducatives afin d’éviter les exclusions et donc le décrochage scolaire.
- Croiser les regards en associant les parents et l’ensemble de la communauté éducative dans l’élaboration
de mesures de prévention, d’accompagnement et de mesures alternatives aux sanctions.
- En tant qu’instance de consultation : réfléchir et proposer des solutions en cas d’incidents graves et
récurrents.
- Assurer le suivi de l’application des mesures de prévention, de réparation et d’accompagnement, des
mesures de responsabilisation ainsi que des mesures alternatives aux sanctions
3.10.2 Composition :
Sa composition est arrêtée lors du premier conseil d’administration qui suit les élections des représentants
au conseil.
Elle est présidée par le Chef d’établissement ou son représentant et comprend au moins un parent d’élève
(de préférence élu) un professeur et toute personne susceptible d’éclairer les membres de la commission sur le
comportement de l’élève (CPE, AS, infirmière, autre élève, etc…).
3.10.3 Mesures :
La nature des mesures que cette commission participe à proposer implique l’engagement personnel de
l’élève à l’égard de lui-même comme à l’égard d’autrui et fait appel à sa volonté de participer positivement à la
vie de la communauté scolaire :
- Les mesures de prévention : Avertissement solennel, objets saisis et remis à la disposition des
responsables légaux, fiches de suivi, engagement de l’élève en regard d’objectifs précis et évaluables en termes de
comportement et de travail scolaire. Cet engagement doit être écrit et revêtir la signature de l’élève et de ses
responsables légaux. Cet engagement sera accompagné de la mise en place d’un suivi de l’élève par un ou plusieurs
tuteurs.
- Les mesures de réparation : Sous la responsabilité d’un adulte, l’élève accomplit des travaux d’intérêt
général. En cas de dégradation il pourra être demandé à l’élève fautif une remise en état des lieux et/ou un
dédommagement financier à la famille.
- Les mesures d’accompagnement : Travail d’intérêt scolaire, notamment dans le cas d’une exclusion de
cours ou de l’établissement. Des mesures de responsabilisation pourront aussi être prononcées par le chef
d’établissement.
4- Hygiène, sécurité et comportement :
Les objets dangereux (armes, couteaux, cutters, pétards, etc…) sont formellement prohibés dans
l’établissement ainsi que l’introduction et la consommation d’alcool ou de substances hallucinogènes.
L’introduction et l’usage du tabac est interdit. Il en est de même pour la consommation de chewing-gum et de
sucettes. Il est interdit d’introduire des boissons sucrées et/ou gazeuses dans l’établissement. L’utilisation des
téléphones portables, des appareils musicaux et de tout appareil électronique est formellement interdite dans
l’établissement et dans le cadre des activités pédagogiques sur temps scolaire. Ces appareils doivent
obligatoirement être éteints au fond des sacs et en cas d’infraction, ils seront confisqués et restitués aux
responsables légaux.
Il est strictement interdit de s’asseoir sur le rebord des fenêtres, le dossier des bancs et les lavabos. Les
jeux de ballon sont interdits dans l’enceinte de l’établissement y compris sur les parkings et le parvis.
Toute dégradation avérée sur les bâtiments ou sur les équipements mobiliers, sera facturée au prix coutant
au responsable légal de l’enfant.
Une attitude et un langage respectueux des biens et des personnes sont indispensables à l’harmonie de la
vie au collège. Toute attitude provocatrice ou tout comportement agressif sont bannis de l’établissement : le
respect, le dialogue et la compréhension doivent être la règle commune. L’intimidation, le racket, la menace et
toute violence feront l’objet de sanctions systématiques.
Une maltraitance remarquée sur un élève, qu’elle soit interne ou externe au collège ainsi qu’un élève
malade, non soigné ou délaissé par ses responsables légaux seront immédiatement signalés aux services publics
concernés et au procureur de la république.
5- Contrôle des connaissances évaluation :
5. 1 Contrôle des connaissances :
Le contrôle des connaissances peut prendre plusieurs formes :
Interrogations orales, devoirs écrits en classe, ou à la maison, travaux collectifs, comptes-rendus de stage
en entreprise. L’objet du contrôle doit être explicite, sa situation dans la progression pédagogique claire et ses
objectifs opérationnels parfaitement définis. Dans la mesure où un élève doit être à jour dans son travail, il peut y
avoir « contrôle surprise ». Tout contrôle de connaissance ne peut être contesté.
5. 2 L’évaluation :
L’évaluation du travail de l’élève se fait en continu. Ce dernier doit s’être acquitté de son travail écrit et
des leçons à apprendre quand il arrive au collège. Les élèves reportent leurs notes dans le carnet de correspondance.
En cas de baisse, de chute des résultats ou de problèmes inhérents à l’évaluation, il est conseillé aux
parents de prendre rendez-vous avec les professeurs concernés. En cas d’absence volontaire au contrôle, il pourra
néanmoins en être tenu compte dans le calcul des résultats.
Une évaluation générale a lieu à chaque fin de trimestre. Elle fait l’objet d’un examen précis par le conseil
de classe auquel assistent deux élèves délégués de la classe et deux parents délégués désignés par le principal sur
la proposition des associations représentatives des parents. Les délibérations du conseil de classe sont couvertes
par le secret, mais les résultats des délibérations sont communicables.
Les commentaires qui accompagnent l’évaluation chiffrée visent à indiquer à l’élève la manière
d’améliorer ses performances. Ils portent également sur le comportement et l’attitude à rectifier ou à encourager.
Au second trimestre, l’appréciation générale indiquera les perspectives d’orientation ou les choix
raisonnablement envisageables par l’élève. Au 3éme trimestre, ces indications se transformeront en propositions
conseillées aux responsables légaux.
5. 3 Rencontres parents-professeurs :
Des rencontres parents-professeurs auront lieu chaque trimestre après le conseil de classe. Elles
permettent une approche plus personnalisée du cas de chaque enfant afin de pouvoir, le cas échéant, éclaircir
certaines incompréhensions. Au 1er et 2ème trimestre, les bulletins de notes sont remis aux familles lors de ces
rencontres.
6- Les manuels scolaires et livres du CDI :
Les manuels scolaires sont prêtés pour la durée de l’année scolaire. Chaque élève doit dès le premier jour :
- Vérifier l’état des livres et faire signer la fiche de prêt par ses responsables légaux.
- Couvrir soigneusement chaque livre après l’avoir éventuellement consolidé.
Tout livre perdu ou abîmé doit immédiatement être remboursé ou remplacé par un livre neuf.
7- Le service médico-social :
7. 1 L’infirmerie :
Un élève souffrant en cours, doit être accompagné par un camarade de classe à l’infirmerie, muni d’un
billet visé par le professeur. Le retour en cours doit être précédé d’un passage et d’un pointage à la vie scolaire.
Selon la gravité du cas, les responsables légaux sont tenus informés, dans la mesure où ils sont joignables. En cas
d’urgence, toutes les dispositions utiles sont prises pour assurer à l’élève les soins les mieux adaptés.
Les élèves qui suivent un traitement médical doivent déposer leurs médicaments et ordonnance à
l’infirmerie, accompagnés d’une lettre des parents.
L’infirmerie est aussi un lieu d’écoute.
Ses horaires d’ouverture sont affichés sur la porte en début d’année. Un « billet retour » de l’infirmière est
nécessaire au retour en classe.
7. 2 Le service social :
L’assistance sociale se tient à la disposition des élèves et des familles pour tous problèmes relationnels
ou matériels liés à la scolarité. Les rendez-vous se prennent à l’avance selon le planning de présence fixé au début
de chaque année scolaire.
7.32 Le point écoute :
Une psychologue de la mairie tient une permanence hebdomadaire dans le cadre d’un point écoute. Les
élèves peuvent être reçus à leur demande ou sur orientation des équipes pédagogiques.
8- Les associations :
8. 1 L’association sportive du collège :
L’ASCDK est une association loi 1901. Elle permet aux jeunes licenciés à l’UNSS de s’épanouir par la
pratique du sport de compétition ou de se former pour assumer des responsabilités officielles, etc.…
Les compétitions ont lieu le mercredi après-midi. Les entraînements s’effectuent le mercredi de 13h00 à
16h00 ou à un autre moment précisé en début d’année. La fréquentation des séances d’UNSS n’est possible que
sur présentation d’un certificat médical, du paiement de la licence, d’une autorisation parentale et d’une assurance
responsabilité civile.
8. 2 Le foyer socio-éducatif (FSE) :
Le foyer socio-éducatif est une association loi 1901 fédérée à l’OCCE. Il est organisé et animé à
l’initiative des élèves, auxquels les personnels de l’établissement et les parents apportent aide et conseils
techniques.
Les activités du foyer ne se limitent pas à l’organisation des loisirs : elles doivent tendre à consolider les relations
des personnels et des élèves en renforçant l’esprit de coopération dans la classe et l’établissement.
8. 3 L’association des parents d’élèves :
Actuellement, seule une association de parents d’élèves existe au collège (APECK). Elle regroupe des
parents qui souhaitent s’investir volontairement dans la vie de l’établissement. Elle propose à chaque rentrée
l’achat des fournitures scolaires. Elle est fortement impliquée dans les projets de l’établissement qu’elle soutient
parfois financièrement.

Mise à jour : 18 février 2020

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères